Aides financières pour élévation de toiture

De nos jours, de plus en plus de personnes s’intéressent aux travaux d’extension de maison par le haut, ou plus précisément à la surélévation de toiture. Et il y a de quoi être intéressé étant donné que c’est sûrement le meilleur moyen pour agrandir la maison sans modifier l’emprise au sol. Mais cela ne veut pas pour autant dire que la surélévation de toiture est à la portée de tout le monde. Et oui, faire rehausser une toiture par un professionnel peut parfois coûter très cher, surtout s’il s’agit de travaux à grande ampleur. Heureusement qu’il existe désormais des aides financières pour élévation de toiture et des financements destinés à alléger les dépenses occasionnées pendant de la concrétisation du projet. Curieux d’en savoir plus ? Et bien, pour tout savoir sur les aides financières proposées lors d’une surélévation de toiture, nous vous invitons donc à poursuivre votre lecture…

 

Surélévation de toiture : Comment bénéficier des aides financières ?

aides financières pour élévation de toitureA vrai dire , il n’y a pas véritablement d’aides destinées à financer spécifiquement les travaux de surélévation de toiture. Les seules aides auxquelles vous pourrez prétendre concernent uniquement les travaux énergétiques. Ces aides s’inscrivent dans le cadre d’une politique générale de l’État qui est : la rénovation énergétique ! Concrètement, pour bénéficier d’une aide financière de l’État, il faudra que votre projet de surélévation de toiture soit destiné à améliorer la performance énergétique de votre maison. Et ça tombe bien parce que la surélévation de toiture a toujours été une belle occasion pour repenser l’isolation thermique de la maison.

Mais il ne suffit pas forcément de lier la surélévation de toiture à des travaux de rénovation énergétique pour pouvoir bénéficier d’une aide financière ou d’une subvention. Il faudra également que les travaux de surélévation soient réalisés par des professionnels qualifiés. Mais comment savoir si un professionnel est qualifié ou non, me direz-vous ? Et bien, il aura les qualifications nécessaires à partir du moment où il disposera d’une certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). D’ailleurs ces professionnels certifiés RGE pourront vous orienter vers toutes les aides financières pour élévation de toiture disponibles ainsi que sur les manières d’y bénéficier.

Rénovation énergétique : Jusqu’à quelle somme peut s’élever une aide financière ?

Sachez d’ores et déjà que les aides financières dont nous parlons ici peuvent être présentées sous forme de subvention, de crédit ou d’emprunt. Et le prix de ces aides varient généralement en fonction de l’ampleur des travaux à réaliser. En moyenne, on peut emprunter entre 3 000 à 65 000 € pour la réalisation d’un projet de rénovation énergétique. Dans certains cas, on peut même emprunter jusqu’à 90 000 €. Mais comme vous pouvez vous en douter, les conditions pour obtenir une telle somme peuvent être extrêmement strictes. Dans le cas d’une subvention, l’État et les collectivités locales peuvent parfois s’engager à couvrir jusqu’à 30, voire 50% des travaux réalisés. Pour obtenir plus d’informations, nous vous conseillons de vous renseigner auprès des autorités compétentes et/ou de tous les professionnels du domaine.

Quelles sont les aides financières pour élévation de toiture ?

aides financières pour élévation de toiture

Comme nous l’avons précisé plus haut, les aides financières proposées par l’État peuvent revêtir différentes formes. Sachez toutefois que la liste des aides que nous vous proposons ici n’est pas forcément exhaustive. En effet, en fonction des régions, les collectivités locales peuvent fournir d’autres aides supplémentaires. Sachez également que toutes ces aides sont susceptibles d’évoluer au fil du temps. Nous vous conseillons donc de toujours vous renseigner auprès des organismes concernés pour vous tenir informé des éventuels changements.

Les subventions

Et oui, certains organismes d’État peuvent octroyer des subventions pour la réalisation d’un projet d’extension de maison. Bien entendu, il faudra d’abord que les travaux concernés soient réalisés dans le cadre d’une amélioration de la performance énergétique de la maison. L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat), par exemple, s’est engagée à venir en aides aux foyers modestes et à faible revenu. En effet, elle attribue certaines primes aux projets de rénovation énergétiques les plus ambitieux, et plus spécialement ceux traitent sur l’insalubrité de l’habitat. Mais comme vous pouvez vous en douter, ces primes ne sont attribuées que sous certaines conditions strictes. Et justement, l’une des ces conditions consiste à fournir un devis détaillé comportant toutes les interventions de rénovation énergétique à réaliser.

Le prêt à taux zéro

Parmi les aides financières pour élévation de toiture, l’Éco-PTZ ou prêt à taux zéro est sans aucun doute la plus sollicitée et la plus appréciée de toutes. Ce qu’il y a de génial avec l’Éco-PTZ c’est que les souscripteurs peuvent emprunter des milliers d’euros remboursables sur plus de 10 ans, sans payer d’intérêts. Franchement, que demander de plus ? Bien évidemment, la somme reçue devra principalement être dédiée à des travaux relatifs à la rénovation énergétique de la maison. A noter que si le terme « Éco-PTZ » a été désigné ainsi c’est surtout parce que le prêt peut également concerner les travaux liés à l’aspect écologique ou environnemental d’un habitat. Sachez également que l’Éco-PZT ne peut être octroyé que seulement si la maison concernée par les travaux de rénovation fait office de domicile principal.

Les crédits d’impôt

De nos jours, le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) commence à intéresser de plus en plus de monde. Ce dispositif fiscal consiste principalement à déduire un certain pourcentage des coûts de travaux effectués sur la déclaration d’impôt du propriétaire de la maison. Dans certain cas, ce pourcentage peut être directement déduit des achats de matériels réalisés pendant la surélévation de la toiture et/ou l’aménagement de la nouvelle pièce. Sachez que parfois, le CITE peut couvrir jusqu’à 30%, voire plus, de tous vos travaux ! Mais pour bénéficier d’un crédit d’impôt, vous devrez bien évidemment respecter certaines conditions importantes. Sachez que vous devez par exemple prouver la maison concernée vous sert de résidence principale et qu’elle a été achevée depuis plus de 2 ans.

Réduction de TVA

Sachez également qu’il est possible de bénéficier d’une réduction de TVA allant de 5 à 10% pour tous les travaux de construction quels qu’ils soient. Si votre chantier se concentre principalement sur des travaux de rénovation énergétique (chauffage, climatisation, isolation, etc …), c’est encore mieux ! Dans ce cas précis, votre réduction de TVA peut aller jusqu’à 20%. Cette forme d’aide financière peut se vanter d’être beaucoup plus accessible comparée aux autres aides proposées par l’Etat. En effet, tout le monde peut pratiquement bénéficier d’une réduction de TVA, qu’ils soient propriétaires ou locataires. A noter que la réduction dont on parle ici est directement effectuée sur l’achat des matériels et des équipements nécessaires aux travaux.